Album mariage : ces photos en deux temps

Traditionnellement, on garnit l’album de photos prises lors du mariage. Souvenirs inoubliables, immortalisés sur clichés en ces moments dignes des émotions fortes; on court entre le photographe, les invités, tout en tenant le protocole.  Cependant, deux courants américains se distinguent à cet effet, soit le style Boudoir et le Trash The Dress, qui permettent d’apposer tant fantaisie qu’intimité tout en détente pour les deux mariés.

Style Boudoir

Cette séance photos peut se faire à deux, mais est généralement conçue pour mettre en valeur le côté sexy de la promise. C’est lors des préparatifs du jour «J» que la mariée, pendant la coiffure, l’habillage, le maquillage, pose de façon coquine et suggestive tout en conservant l’aura de romance. Le but souvent avoué? Offrir ces clichés intimes en cadeau à son époux.

Conseils des plus simples pour se prêter au style Boudoir : choisir un photographe avec qui on est parfaitement à l’aise tout en fixant des limites; passer outre les sempiternels complexes de «filles», à savoir le poids, l’âge, la timidité…Quelle morosité si ce n’était que des bombes de lingerie fine qui se payaient ce petit luxe!

 

 

Trash The Dress

Bousiller sa robe de mariée dans l’idéal qu’elle ne doit servir qu’une seule fois. Voilà le principe pieux du Trash The Dress. Et cette destruction, autant symbolique qu’amusante, se fait, il va sans dire, après les festivités! En fait, la séance photo peut se faire au gré des fantaisies, allant de quelques semaines après l’événement à plusieurs années, soit à un anniversaire de mariage.

D’autres raisons entrent en cause : remettre la magnifique robe une dernière fois et revivre le moment; miser sur une spontanéité pure pour le couple en y ajoutant loufoquerie ou romantisme exacerbé.

 

 

 

Pour de plus amples conseils, n’hésitez pas à communiquer avec nous!