L’ABC du cocktail dînatoire

Fi de la chaleur estivale! L’automne, en brin d’anticipation, voilera sous peu l’ambiance de son feutre et de ses couleurs mordorées. Et qui dit «rentrée» dit également retour au boulot. Toutefois, dans cette ambiance douillette qu’amène cette douce saison, pourquoi ne pas en profiter pour faire de vos événements corporatifs des moments festifs sous forme de cocktail dînatoire?

À la bonne vôtre!

Certes, à la «vôtre» puisque chacun sa thématique! Que ce soit pour un lancement, un départ à la retraite, célébrer une promotion, viser un réseautage efficace, ou simplement consolider des liens d’équipe, le cocktail offre une réunion moins informelle, donc plus conviviale et décontractée. D’ailleurs, cette formule tend à devenir un «must» auprès des entreprises. On conseille, ainsi, de décorer les lieux des teintes saisonnières,  d’apporter une touche d’intimité au climat par des lumières tamisées, quelques bougies, ainsi qu’une musique d’ambiance en fonction du thème, par exemple, lounge, classique, ou rétro nostalgique. Misez de plus sur l’originalité en y insérant un effet-surprise par un court spectacle soit d’un mixologue, d’un croupier-casino, ou par la prestation d’un humoriste!

Formule d’une réussite

Si vous prévoyez inviter plus de vingt convives, mieux faire appel aux services professionnels d’un traiteur. A priori, un cocktail s’avère être une formule «mange-debout», allégeant ainsi la logistique : l’espace est dégagé ce qui permet à tout un chacun de circuler librement et de faire plus amples connaissances. Cependant, il est préférable de prévoir quelques chaises et petites tables, particulièrement si des professionnels des médias sont sur les lieux, cela facilitant leur travail.

Pour l’événement, le cocktail peut se présenter sous trois types de formules: le cocktail dînatoire lors duquel les invités se font servir des bouchées alliant parfois sucré-salé dans un heureux alliage; le buffet froid en «libre-service»; les stations et plateaux, plus soutenant et ludiques. Faites une pierre deux coups en délectant l’assemblée par nos délices du terroir, tant par le menu que par le choix des vins. À cet effet, on estime qu’environ une quinzaine de hors-d’oeuvre par personne est plus que convenable, ainsi qu’une consommation d’alcool modérée, soit idéalement quatre unités pour chaque convive.

N’hésitez pas à faire appel à notre équipe pour de plus amples renseignements!